50ème CNVJ – Rétrospective


Un 50ème mémorable

Lorsque le comité d’organisation s’est réuni pour la première fois, personne n’aurait imaginé la tournure qu’allait prendre le 50ème. Les idées fusaient et celles qui se concrétisèrent furent encore plus belles que sur le papier. En plus, les dieux de la météo décidèrent de nous donner un coup de pouce, avec du vent et du soleil en abondance. Le club remercie vivement toutes les personnes et les organisations qui ont contribué à donner vie à cet événement.

 

Soirée officielle à guichets fermé

Une chaise de plus et la cantine débordait… Les membres ont répondu plus que présent lors de la soirée officielle. Le club a été honoré de la présence de François Schluchter vice-président de Swiss Sailing, de Yorick Klipfel, président de l’ACVL et de représentants des autorités politiques de la Vallée de Joux. La fête fut belle, de l’apéritif à la dernière note jouée par les “Raptors”. Le lendemain, le 1er Bol junior rassembla quelques équipages, qui repartirent les bras chargés de prix.

La semaine du soir et les M2 voyageurs

Lorsque Jean-Daniel annonça que tout était réglé et que deux M2 rejoindraient le lac de Joux le temps d’une semaine, il fallut se pincer pour y croire. Et pourtant, les deux bêtes de course du Léman se posèrent le jour et l’heure annoncés. Les caméras de la presse donnèrent un retentissement presque national à l’événement. Tout au long de la semaine, les géants enchantèrent les passagers qui eurent le privilège de monter à bord. Certains durent se cramponner un peu pour maîtriser la fougue de ces montures. Et sur le coup de 18 heures, les régates rassemblèrent de nombreux concurrents, heureux présage de ce qui nous attendait le week-end.

Edith Rochat

Un Bol d’Or en apothéose

Les inscriptions en ligne avaient bien marché, mais de là à imaginer que plus de 140 concurrents se presseraient sur le lac,.. Les organisateurs ne pouvaient rêver mieux. Quoi que. Le samedi, un temps breton s’est installé sur la région, avec ses bourrasques et ses averses. Un peu frisquet, mais parfait pour disputer le championnat de multicoques et l’entraînement pour le Bol. Les catamarans volants, présents pour la première fois, s’en sont donné à coeur joie. La soirée fut longue, très longue, avec les “Pseudos” qui ne pouvaient plus s’arrêter de jouer. Le dimanche, retour du ciel bleu et d’un vent plus que soutenu, qui eût le bon goût de se lever au moment du départ. La 50ème édition restera longtemps dans les mémoires des participants, et dans celle du club. Après 3 tours de parcours, le Bol des catamarans a été remporté par Sandro Caviezel, sur son Classe A. Quant au dériveurs, c’est David Holenweg et son Moth supersonique qui s’est imposé.


photos de Gilles Morelle

Résultats du 50e Bol d’Or du lac de Joux (2 corrections pour les multis)

Dériveurs /Multicoques

Régates multicoques du 20 août

M3 / Classe A / Flying Phantom

 

Le 50ème anniversaire du Club et le Bol d’Or ont bénéficié du généreux soutien de:

Audemars Piguet
Blancpain
Fonds du sport vaudois
Fondation Paul-Edouard Piguet
Jaeger-LeCoultre
Aedificimmo
Forward Sailing
C
abinet Baumgartner
Home plus
Romandie Leasing
Banque Cantonale Vaudoise
Cinéma La Bobine
Communes de l’Abbayedu Chenit et du Lieu
Villages du Brassusde l’Orient et du Sentier